Newsletter de Techniques d'élevage - Février 2015

Publié le par Catherine, François et Anne

 

 

 

Les nouveautés de Techniques d'élevage

 

 

  • Création d'une nouvelle page Facebook intitulée Techniques d'élevage.
     
  • Réorganisation de notre offre de services afin de répondre au mieux à vos attentes.
     
  • Mise au point de nouvelles conditions générales de prestation disponibles sur notre site.
     
  • Organisation de stages de découverte en Nutrition équine : stage dans les Deux-Sèvres (01/02/15), programmation de nouveaux stages en fonction des demandes.
     
  • Réalisation d'un carnet sur les vermifuges équins (bientôt disponible).
     
  • Le service de calcul de ration permet l'obtention d'une alimentation "sur-mesure" qui dépend des informations transmises et nécessite un certain temps d'élaboration. En effet, chaque ration est personnellement étudiée par notre experte en nutrition équine, ce qui représente un temps supplémentaire dans l'élaboration de ces rations mais aussi un gage certain de la qualité de celle-ci.

 

 

Les articles du mois de Janvier

 

 

 

 

Les chèvres ont la réputation de manger de tout et pourtant...une intoxication sur deux est liée à une plante. Les chèvres sont en effet de plus en plus nombreuses à se retrouver dans des pâtures exiguës, à défricher des parcelles, à tenir compagnie aux équidés ou même à parcourir les maisons et les jardins. Elles n'y trouvent pas forcément de quoi se nourrir convenablement et devant un déséquilibre alimentaire permanent, elles innovent. Leur curiosité leur fait tout goûter, parfois à leur dépens.

Par Anne KAEFFER

 

L'anthropologie a cédé la place au modèle sauvage dans beaucoup d'esprits. Là où on se référait à l'humain, on se réfère aujourd'hui à l'animal sauvage. Un animal sauvage qui n'existe parfois plus ou qui est bien loin de l'animal qui se tient devant nous.

 

L'éthologie, dans son sens premier, est l'étude du comportement des animaux dans leur milieu naturel.

Par Anne KAEFFER

 

Il arrive de plus en plus souvent que des particuliers au grand cœur recueillent des animaux à sauver. Dans certains cas, ce sont des animaux en état correct mais dans d’autres, l’état peut être carrément pitoyable. D'autre part, un animal du fait d'une maladie ou d'une blessure peut ne plus pouvoir être correctement alimenté et se retrouver en mauvais état corporel. 

Par Catherine KAEFFER

 

Un cas pratique de l’utilisation du métabolisme phospho-calcique : la forte diminution de la vitamine D dans le sang.

 

On a tendance à dire que s’il en manque, il faut en rajouter…

 

Pour rappel, la vitamine D est produite dans l’organisme pour les deux tiers des besoins, le reste est récupéré dans l’alimentation.

Par François KAEFFER

 

Ils entrent tour à tour dans l'écurie, troublant ce qu'ils pensent être un silence reposant. Au bruit de leurs pas, les chevaux s'activent. Ils n'ont pas fait trois pas que déjà, ils sont examinés, jugés, testés...

 

Par Anne KAEFFER

 

Actuellement, on voit souvent préconisé une désensibilisation au stick des chevaux, jeunes et moins jeunes.

 

A mon sens, cela mérite une réflexion sur le but de cette pratique.

 

Le stick est un objet long, fin, relativement insignifiant. Le jeune poulain n’en a pas peur. C’est d’ailleurs totalement inefficace avec lui. Au pire, il croira à un nouveau jeu qui consiste à vous le chiper et à faire crânement le tour du pré avec.

 

Par Catherine KAEFFER

 

Vermifuger est devenu pour beaucoup un réflexe, lié à une date, une convention, une bonne intention... cette façon de faire a mené à beaucoup de dérives, de résistances et à une mauvaise réputation des vermifuges chimiques.

 

Donner un vermifuge, ce n'est pas comme donner une friandise.

 

Un vermifuge, qu'il soit naturel ou chimique, est un mélange de molécules qui agissent sur les parasites internes du tube digestif et parfois sur les parasites en dehors du système digestif.

 

Par Anne KAEFFER

 

Avec l’apparition finalement assez récente de nouvelles méthodes, on est amené à re-questionner les pratiques d’autrefois.

 

Et notamment, on peut se demander à quoi correspond un débourrage, quel est son but et sa finalité.

 

Par Catherine KAEFFER

 

Certaines pathologies se détectent par une urine d'aspect anormal, une fréquence ou une quantité différente de l'habitude... mais à quoi correspond cette urine « normale », quand faut-il s'inquiéter ?

 

Par Anne KAEFFER

 

Il est parfois souhaitable ou nécessaire de changer l’alimentation d’un animal.

 

Cela peut être passer d’une alimentation fraîche à des croquettes, passer d’une alimentation à haute teneur en fourrage à une alimentation plus concentrée, passer d’une source d’énergie à une autre, changer d’aliment parce que le revendeur le plus proche a changé de marque…

 

Par Catherine KAEFFER

 

L'analyse des crottins des équidés est présentée comme une étape indispensable du raisonnement pour vermifuger les équidés de façon efficace. Mais que nous révèle une analyse coprologique, que peut-on y voir ? Que penser d'un résultat positif ou négatif ?

 

Faire une « copro », c'est analyser ce qui se trouve dans un échantillon de crottin.

 

On espère y déceler les traces d'un parasitisme interne. Des traces que l'on pourrait résumer ainsi : reproduction, dissémination et mortalité.

Par Anne KAEFFER

 

Les plantes influencent nos animaux... mais dans certains cas, cette influence peut poser problème. Certaines phytohormones agissent comme des œstrogènes et peuvent entraîner une modification de l'appareil génital de la femelle et du mâle.

 

Ces modifications peuvent aller jusqu'au déclenchement d'une lactation hors gestation.

 

Peu d'études existent sur le sujet, néanmoins, il a été fait un certain nombre d'hypothèses intéressantes concernant ces phytohormones.

 

Par Anne KAEFFER

 

Hépatotoxique, néphrotoxique, neurotoxique, cancérigènes, perturbateurs hormonaux... les mycotoxines contaminent les aliments d'origine végétale donnés à nos animaux.

 

Elles sont issues du métabolisme des moisissures qui se développent au champ ou lors du stockage des matières premières.

 

Par Anne KAEFFER

 

Même s’il est de plus en plus rare d’avoir dans l’environnement une source de contamination en plomb, il en reste suffisamment pour qu’on puisse s’en préoccuper. Surtout que le cheval est un animal particulièrement sensible à cette intoxication.

 

Par François KAEFFER

 

 

 

Techniques d'élevage. Tous droits réservés.

Techniques d'élevage. Tous droits réservés.

Publié dans News